À la Une

« Des mesures incohérentes et idiotes » selon Pascal Brossard  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 05/02/2018
Le relistage des codéinés et dérivés, l'interdiction de la publicité pour les vasoconstricteurs et les projets d'interdiction des marques et des marques ombrelles sont autant de mesures « illogiques, inefficaces et injustifiées » pour le vice-président de l'AFIPA Pascal Brossard.

L'agacement est palpable. Ne serait-ce que dans le choix des qualificatifs utilisés par le vice-président de l'AFIPA, Pascal Brossard, lorsqu'il explique les raisons du recul du marché de l'automédication en 2017. Selon lui, les dernières décisions des autorités et les projets en cours concernant le secteur démontre « une méconnaissance totale de la part de la nouvelle équipe gouvernementale ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte