La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Marie Bonte
| 18.01.2018
  • Automédication

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce marché à l'officine.

Alain Guilleminot, président de l’UTIP, s’est félicité, à l'occasion des vœux de son association, du débat lancé sur la prescription pharmaceutique, réclamant que les pharmaciens disposent d'« un arsenal de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires