Marché générique

2010 a alterné espoirs et inquiétudes  Abonné

Publié le 31/01/2011
Après avoir fêté les dix ans du droit de substitution en 2009, le trio Assurance-maladie - pharmaciens - laboratoires génériqueurs a entamé une nouvelle décennie. Année charnière, 2010 a été riche en événements, encourageants ou inquiétants, mais tous déterminants pour le marché du médicament générique dans les 10 ans à venir. Rétrospective « générique » des douze derniers mois.
Le marché générique a progressé en 2010 de 10,4 % en valeur et de 5,3 % en unité

Le marché générique a progressé en 2010 de 10,4 % en valeur et de 5,3 % en unité
Crédit photo : S Toubon

• Janvier

L’ANNÉE 2010, année du clopidogrel (Plavix) ? Une molécule à fort potentiel, qui devrait logiquement impacter très favorablement le marché 2010. L’Assurance-maladie mise alors sur plus de 300 millions d’euros d’économie supplémentaire par rapport à l’année précédente, dont 200 millions rien qu’avec le clopidogrel. Mais premier coup dur deux mois après, en mars, avec le rappel de lots de Clopidogrel Ratiopharm, Clopidogrel Isomed et Clopidogrel Sandoz pour défaut de qualité sur le site de production, en Inde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte