Les mots du conseil  Abonné

Par
Publié le 03/07/2014

Dans tous les cas, il est important de rassurer la victime, de l’asseoir ou l’allonger (pour prévenir un sur-accident) et de lui parler. Il ne faut pas lui donner à boire. Il faut rapidement évaluer la blessure afin d’accélérer le délai de prise en charge. Le statut vaccinal de la victime doit être renseigné à chaque fois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte