Un peu de physiopathologie  Abonné

Par
Publié le 30/11/2017

Les probiotiques s’ancrent à la muqueuse intestinale et participent à l’équilibre du microbiote intestinal. C’est pourquoi leur rôle dans l’immunité de l’individu a été étudié* par l’Afssa, l’objectif étant d’évaluer leur rôle dans l’immunité innée et dans l’immunité adaptative.

L’immunité innée est généralement évaluée par le relargage de cytokines, la phagocytose ou l’activation NK sous l’effet stimulant des bactéries.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte