La pharmacie, côté peau

Les outils et atouts du pharmacien cosmétologue  Abonné

Par
Publié le 27/06/2016
Qu'il s'agisse d'approfondir ses connaissances en matière dermocosmétique ou de se lancer dans la formulation de produits d'hygiène et de soin, l'objectif est le même : (re)conquérir une clientèle en mal de conseils et renouer avec le coeur du métier de pharmacien.
cosmeto

cosmeto
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Pour le pharmacien qui souhaite faire de la dermocosmétique sa spécialisation, il n'y aura que peu d'investissement à prévoir qu'il s'agisse de temps ou de matériel. En effet, chaque officine dispose d'un rayon de crèmes et de soins dans son espace de parapharmacie et tout pharmacien est familiarisé avec la galénique. Pour autant, être accoutumé à vendre des cosmétiques et savoir comment une crème se formule n'impliquent pas forcément que l'on conseille ces produits à bon escient et dans l'intérêt de la clientèle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte