Laits infantiles : l'atout pharmacie

Laits infantiles : l'atout pharmacie

Anne-Sophie Pichard
| 31.05.2018

Bien que dépendantes du nombre des naissances, les ventes de laits infantiles en pharmacie sont régulièrement dynamisées par les nouveautés du segment des formules standards. Si les piliers du segment thérapeutique que sont les laits AR et les hydrolysats préservent l'officine d'une concurrence très offensive opérée par le circuit GMS, ils ne peuvent empêcher toute influence de la conjoncture. Heureusement, certains segments des laits standards en pharmacie ont des arguments à faire valoir et la clientèle est à l'écoute.

  • Rayon lait

Après deux années moroses, les ventes de laits infantiles semblent à nouveau impactées en pharmacie. Leur évolution reflète en partie la baisse du nombre de naissances qui, de 2016 à 2017, régressent de 17 000 (Insee). Les déboires de Lactalis, conduisant au retrait des références de sa gamme Picot en fin d'année dernière, ont peut-être aussi influencé défavorablement le marché. Celui-ci, dans tous les cas, affiche une baisse de 3 % en volume et 1,5 %...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires