Compression médicale : un marché à fort potentiel  Abonné

Par
Anne-Sophie Pichard -
Publié le 15/02/2018
Les dispositifs de compression souffrent toujours d'une image vieillotte malgré les innovations dont ils font l'objet en matière de style, de confort et de tenue. Traitements de référence en matière d'insuffisance veineuse, les bas, collants et chaussettes de compression ne voient pas leurs ventes décoller. En cause, principalement un manque de reconnaissance des symptômes, de prise en charge et d'observance du traitement. Information du patient, éducation et communication sont les leviers d'un marché dont l'officine a les clefs.

En France, 20 millions de personnes déclarent souffrir des jambes, et près de 10 millions de patients seraient susceptibles de porter un dispositif de compression médicale. Plus féminine (une femme sur deux) que masculine (un homme sur quatre), cette population, au global très importante, n'est guère portée à la consultation médicale puisque l'on estime à 30 % seulement le nombre de patients traités pour une maladie veineuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte