Ces adjoints qui vaccinent

Ces adjoints qui vaccinent

Anne-Gaëlle Moulun
| 16.04.2018

La campagne de vaccination contre la grippe en pharmacie a mobilisé autant les titulaires que les adjoints. En Auvergne-Rhône-Alpes, l'une des deux régions expérimentatrices, ils ont contribué à près de la moitié des vaccinations. Témoignages.

  • vaccin

« Lors de la formation, nous pouvions nous entraîner soit sur un bras factice, soit entre nous, se souvient Claude Breuil, pharmacienne adjointe à Belley (Ain). Nous nous sommes tous entraînés in vivo, en nous mettant en binômes et en réalisant le geste avec une solution d’eau stérile. Cela nous a permis de nous rendre compte que c’était très facile et pas du tout douloureux pour le patient. Ainsi, lorsque j’ai vacciné de vrais patients, je n’ai pas eu d’appréhension. D’ailleurs, les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
carte

À la Une Ruptures de stock : les contradictions européennes Abonné

Dénonçant « l’épuisement des stocks de médicaments » lié aux importations parallèles, une députée européenne a interrogé la Commission sur ces pratiques, mais celle-ci en a confirmé la légalité. Pourtant, comme le rappelle la pharmacovigilance, les pénuries de médicaments qu'elles peuvent engendrer, présentent parfois des risques iatrogènes. 1

Partenaires