Un rayon sexualité à l'officine

Un rayon sexualité à l'officine

Anne-Sophie Pichard
| 15.03.2018

Dominé par le segment des préservatifs, le rayon de la sexualité en pharmacie voit les ventes de gel lubrifiant progresser de façon non négligeable. Les deux positionnements très différents – santé, plaisir – revendiqués par les préservatifs en pharmacie ne facilitent pas le conseil du pharmacien. Ils n'ont pourtant rien d'incompatibles comme le démontre la belle ascension des gels lubrifiants, réconciliant nécessité et sexualité.

  • Conseils d'expert
Bien qu'en légère baisse pour la troisième année consécutive, le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) réalisées en France en 2016 était de 211 900 (DREES). La même année, un peu plus de 6 000 personnes découvraient leur séropositivité pour un total d'environ 153 000 individus infectés par le VIH (VIH.org), et ce dans un contexte de progression de certaines infections sexuellement transmissibles (syphilis, infections à gonocoque, lymphogranulomatoses vénériennes – LGV –...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires