La télémédecine, un chantier de longue haleine pour la pharmacie

La télémédecine, un chantier de longue haleine pour la pharmacie

Hakim Remili
| 22.06.2017

Des offres intéressantes commencent à arriver pour les officines. La télémédecine représente une occasion unique pour les pharmaciens de jouer un rôle clé dans le parcours de soins des patients, et notamment dans les régions frappées par la désertification médicale. Au lieu de parcourir des dizaines de kilomètres pour consulter un médecin, les patients peuvent désormais aller chez leur pharmacien pour une téléconsultation à distance. Les modèles de télémédecine les impliquant commencent à fleurir, souvent différents, de par leur histoire et les contraintes financières qui les ont vus naître.

  • Cabine de téléconsultation connectée " Consult Station ® H4D "
  • tab

Une expérimentation de télémédecine menée en mars dernier dans une pharmacie mutualiste à Roanne a recueilli l’attention de plusieurs médias. Elle a consisté en l’installation d’une cabine high-tech, Consult Station, créée par la société H4D, qui permettait aux patients de prendre des mesures grâce à différents instruments et d’avoir le cas échéant une téléconsultation. Objectif : voir comment il est possible de soulager les médecins dans une région confrontée à la désertification...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires