Acheter

Ne signez pas les yeux fermés !  Abonné

Par
François Sabarly -
Publié le 28/09/2015
La rédaction du contrat de vente de l’officine est une affaire de juristes spécialisés. Mais ce n’est pas une raison pour signer les yeux fermés ! Avant d’apposer votre paraphe sur un document qui va vous engager pour de nombreuses années, un minimum de vérifications s’impose.

Compromis ou promesse de vente

Avant la signature du contrat définitif qui vous rendra propriétaire de l’officine, vous devez d’abord signer un avant-contrat. Il peut s’agir d’un compromis de vente ou d’une promesse unilatérale de vente. Ce n’est pas la même chose : avec un compromis, votre vendeur s’engage à vendre et vous à acheter. Ce type d’avant-contrat est le plus fréquent pour les cessions d’officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte