Assurer

Prévoir le pire pour garantir le meilleur…  Abonné

Par
Publié le 28/09/2015
Parce que le pharmacien est un entrepreneur fragile, son contrat d’assurance multirisque professionnel doit le couvrir contre les risques pouvant mettre en péril son activité.

Une pharmacie sur deux, en moyenne, a des difficultés de trésorerie. « Le métier est dans une phase de mutation et de restrictions. Ce constat doit inciter les pharmaciens à se prémunir le plus largement possible », encourage Jean Vilanova, chargé des relations institutionnelles à La Médicale, filiale de Crédit Agricole Assurances. Mais rien n’est moins simple que de comparer des contrats d’assurance.
Pour vous aider à faire un choix serein, voici un décryptage des garanties incontournables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte