Un entretien avec Jérôme Capon

« Défendez votre stratégie ! »  Abonné

Par
Publié le 28/09/2015
Lorsque nous lui demandons de dessiner les contours du dossier de demande de prêt idéal, Jérôme Capon n’hésite pas longtemps. Le Directeur régional Ile-de-France d’Interfimo, l’un des principaux organismes de crédit dédié à la transaction d’officines, sait de quoi il parle. Évoquant tour à tour la question épineuse de l’apport personnel, les atouts de l’association et le nombre croissant des cessions de parts, il insiste surtout sur un point : le meilleur dossier est celui qui est porté, personnellement, par un(e) pharmacien(ne) qui présente et défend sa propre stratégie d’entreprise.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelques chiffres d’abord : pouvez-vous nous indiquer le nombre et la proportion de demandes de crédits satisfaites par Interfimo, ainsi que le montant moyen des crédits accordés ?

JÉRÔME CAPON.- Nous mettons en place entre 350 à 400 dossiers finançant des mutations, tant cessions de parts que cessions de fonds. Le dossier moyen est d’environ 1,3 million d’euros. La moitié des dossiers traités concerne des primo-accédants. Cette tendance se confirme sur les 6 premiers mois de l’année 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte