L’agencement et le digital

Comment intégrer les nouveaux modes de consommation en pharmacie  Abonné

Par
Publié le 29/09/2020
Des écrans aux bornes digitales en passant par les comptoirs dédiés au click & collect, les nouveaux usages digitaux des consommateurs s’immiscent petit à petit dans les officines. Les agenceurs travaillent à les intégrer, en cherchant la juste mesure.
Les nouveaux usages digitaux des consommateurs s’immiscent petit à petit dans les officines

Les nouveaux usages digitaux des consommateurs s’immiscent petit à petit dans les officines
Crédit photo : MILLEY/PHANIE

Les nouveaux modes de consommation ne s’arrêtent pas à la porte des pharmacies. Ils y entrent, comme ailleurs, mais presque à la dérobée, car ils doivent d’abord s’adapter aux singularités officinales. Le tout digital n’est certainement pas de mise : « il faut rassurer sur le modèle de la pharmacie, où le premier besoin des consommateurs n’est pas le prix, mais le conseil », rappelle David Van Acker, directeur général de Mobil M. Mais il ne faut surtout pas ignorer le phénomène, poursuit-il en substance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte