Vigilance requise  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 05/12/2013

Contre-indications absolues, en dehors de la grossesse et de l’allaitement.

L’isotrétinoïne est contre-indiquée en cas d’hyperlipidémie. L’emploi de ce médicament chez les femmes en âge de procréer est conditionné au respect absolu de l’adhésion à un programme de prévention de la grossesse.

Les anti-H1 anticholinergiques sont déconseillés chez les hommes atteints d’hypertrophie bénigne de la prostate et, dans les deux sexes, en cas de glaucome par fermeture de l’angle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte