Mécanismes d’action  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 05/12/2013

Les antihistaminiques H1 sont des inhibiteurs compétitifs de l’histamine sur ses récepteurs.

Les imidazolés sont des inhibiteurs de la 14-déméthylase, une enzyme indispensable à la synthèse de l’ergostérol, composant de la membrane plasmique des champignons. L’amorolfine et la terbinafine inhibent à d’autres niveaux la synthèse de ce même composé.

Les cyclines inhibent la croissance bactérienne via un effet sur les ribosomes bactériens des germes sensibles et exercent à faible dose des propriétés anti-inflammatoires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte