Vigilance requise !  Abonné

Par
Publié le 06/09/2018

Contre-indications absolues, en dehors de la grossesse et de l’allaitement

Le paracétamol est déconseillé chez les personnes dont le fonctionnement du foie est gravement altéré (risque d’hépatite grave).

L’ibuprofène ne doit pas être utilisé en cas d’ulcère (ou d’antécédents) gastroduodénaux.

Les opiacés sont contre-indiqués dans les insuffisances respiratoires ou hépatiques sévères.

Les effets indésirables

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte