Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 13/12/2012

Herpès labial.

L’herpès labial est surtout dû au virus HSV1. La primo-infection débute par une infection des cellules épithéliales cutanées ou muqueuses. Le virus chemine vers les cellules nerveuses sensitives qui innervent le territoire cutané. Le virus restera dans les noyaux des cellules des ganglions sensitifs toute la vie (chez 80 % des adultes), engendrant ponctuellement une poussée de bouton de fièvre (chez 20 à 30 % des porteurs). La plupart du temps, la primo-infection a eu lieu dans l’enfance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte