Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 30/08/2012

L’excès de sébum sécrété entraîne une prolifération de la flore saprophyte lipophile (bactéries, levures) ; cette flore, par les lipases qu’elle produit, hydrolyse les triglycérides du sébum en acides gras libres. Ces acides gras sont irritants et provoquent une réaction inflammatoire qui favorise l’accélération du renouvellement cellulaire épidermique et entretient la stimulation de la glande sébacée : sur un cuir chevelu sain, le renouvellement des cellules épidermiques se fait en 21 jours, lorsque celui-ci présente des pellicules ou des squames, il se fait en 7 ou 10 jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte