Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 16/05/2019

Autrefois appelé syndrome du côlon irritable, les recherches ont mis en évidence des anomalies touchant plus l’intestin grêle que le côlon, d’où le terme ajusté de syndrome de l’intestin irritable. La prévalence globale internationale est à évaluer à 11.2 %. La maladie touche majoritairement les femmes, âgées entre 40 et 50 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte