Un peu de physiopathologie  Abonné

Publié le 27/03/2014

La toux correspond à une expulsion d’air survenant après successivement une inspiration, une fermeture de la glotte, une mise en pression de la cage thoracique et une réouverture soudaine de la glotte. Lorsque les secousses se succèdent, on parle de quinte de toux. La toux réflexe est liée à la stimulation de récepteurs (au niveau du pharynx, du larynx, de la trachée, des grosses bronches) sensibles à des stimulus chimiques (irritants, médiateurs de l’inflammation lors d’une infection virale ou de l’inhalation de tabac…) ou physiques (changement de température).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte