Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 06/03/2014

Grossesse et allaitement.

Tous les anticancéreux sont contre-indiqués au cours de la grossesse (voire même avant dans le cadre d’un projet de grossesse) et de l’allaitement.

Insuffisance rénale ou hépatique.

Une adaptation posologique peut être nécessaire en cas d’insuffisance rénale. La prudence est de mise en cas d’insuffisance hépatique.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3074