Âge et troubles sexuels

Quand il y a de la gêne…  Abonné

Par
Publié le 27/11/2017
Quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir. Or trouble de la sexualité et vieillesse ne riment pas toujours avec fatalité. De la prescription médicamenteuse aux remèdes alternatifs, l’arsenal thérapeutique permet de résoudre certains troubles sexuels liés à l’âge.
sexe

sexe
Crédit photo : BURGER/PHANIE

« À 50 ans, on passe dans la phase descendante de la vie… ». Chez les femmes, cet âge signifie l’arrêt de l’activité génitale. Les premières irrégularités menstruelles se déroulent à la péri-ménopause, précédant la ménopause, définie comme une aménorrhée installée depuis plus d’un an. Les symptômes sont liés aux modifications hormonales dues à l’effondrement de la production d’estrogènes et de progestérone. L’intensité et la durée des troubles climatériques, non graves mais parfois gênants, diffèrent d’une femme à l’autre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte