Prise en charge non médicamenteuse  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 06/06/2017
La prise en charge de la maladie arthrosique implique impérativement l’information et l’éducation du patient, de façon à prévenir, par le conseil et l’exercice, l’influence des facteurs mécaniques péjoratifs : il ne faut jamais négliger le fait que l’arthrose constitue la première cause d’invalidité chronique du sujet âgé dans les pays développés. Quelques points méritent ainsi d’être connus et rappelés :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte