Chez le médecin  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 06/06/2017
Les signes cliniques d’arthrose se développent progressivement. Au début, ils ne concernent guère qu’une ou deux articulations : la maladie, à ce stade, est découverte à la suite d’un examen radiologique ou, souvent, en raison de la survenue de douleurs articulaires, aggravées par une mobilisation intensive, et réduites voire abolies lorsque l’articulation demeure au repos (toutefois, quelque 30 % des patients se plaignent de douleurs nocturnes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte