Préservatifs  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 15/06/2015

Les préservatifs, masculin comme féminin, empêchent le passage des spermatozoïdes dans le vagin et la fécondation : ne nécessitant pas de prescription, bien tolérés (à l’exception d’une allergie au latex imposant de recourir à des préservatifs en polyuréthane), ils constituent aussi une protection contre les maladies sexuellement transmissibles. Correctement utilisés, ils ne donnent que 2 % d’échecs pour le préservatif masculin et 5 % pour le féminin ; en pratique toutefois, les échecs peuvent aller jusqu’à 20 % pour le premier et 15 % pour le second.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte