Mécanismes d’action  Abonné

Publié le 10/05/2012

Les anti-H1 inhibent de manière compétitive la fixation de l’histamine sur ses récepteurs. Ils sont surtout efficaces sur l’effet vasodilatateur et l’augmentation de la perméabilité capillaire. On distingue entre les produits « anciens » et sédatifs (qui présentent aussi généralement des effets anticholinergiques) et les produits non sédatifs, encore dénommés anti-H1 de « nouvelle génération » ou de « 2e génération.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte