Mécanismes d’action  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 04/12/2014

- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens agissent essentiellement en inhibant le complexe enzymatique dénommé « cyclo-oxygénase », entravant ainsi la synthèse de certaines prostaglandines impliquées dans les phénomènes inflammatoires.

- Les anti-inflammatoires stéroïdiens exercent leurs propriétés anti-inflammatoires et immunosuppressives en modulant l’expression de certains gènes.

- Les mécanismes d’action des biothérapies font appel, selon le cas, à une inhibition du TNF-alpha, de diverses cytokines ou de récepteurs lymphocytaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte