Les traitements  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 15/02/2016

Le volume de la prostate et son augmentation ne sont pas, à eux seuls, des facteurs de gravité de la maladie, ils ne sont donc pas des arguments pour décider de la mise en route d’un traitement ou d’un geste interventionnel. L’HBP affecte la qualité de vie du patient mais pas sa durée de vie en dehors de complications sévères. La plupart des traitements sont donc indiqués dans le but de soulager les symptômes et de réduire le risque de complications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte