Substitution nicotinique remboursable

Les pharmaciens veulent prescrire  Abonné

Par
Publié le 03/05/2018
Alors que les substituts nicotiniques peuvent désormais être remboursés (si le fabriquant en a fait la demande) comme toute autre spécialité pharmaceutique remboursable, des pharmaciens demandent à pouvoir les prescrire pour que leurs patients puissent bénéficier de cette prise en charge.

Depuis la loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé autorise, en sus des médecins et des sages-femmes, les médecins du travail, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes peuvent prescrire les substituts nicotiniques. Mais pas les pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte