Substituts nicotiniques : l'USPO demande un droit de prescription pour les pharmaciens

Substituts nicotiniques : l'USPO demande un droit de prescription pour les pharmaciens

Christophe Micas
| 28.03.2018
  • sevrage tabagique

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) craint que, paradoxalement, le remboursement des substituts nicotiniques sur prescription médicale restreigne l'accès à ces traitements.

Jusqu'à présent, l'assurance-maladie prend en charge, sur prescription, les traitements par substituts nicotiniques (patch, gomme, pastille, inhaleur…) à hauteur de 150 euros par année civile et par bénéficiaire (voir le principe de la prise en charge). Le plan prévention du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
chute cheveux

Risques du finastéride 1 mg : une fiche à remettre aux patients

Les pharmaciens devront remettre une fiche d'information lors de la délivrance de finastéride 1 mg pour la chute des cheveux afin d’avertir les patients sur les effets secondaires, notamment sexuels et psychiques, de ce... 3

Partenaires