Les mots du conseil  Abonné

Publié le 28/06/2012

Ne pas banaliser la douleur.

Beaucoup s’autodiagnostiquent une arthrose (« c’est normal je vieillis »). Pourtant, un diagnostic médical doit impérativement être posé devant une douleur articulaire afin d’écarter une arthrite ou une autre pathologie rhumatismale.

Les douleurs iatrogènes.

Face à une plainte de douleur articulaire, l’historique médicamenteux du patient permet de rechercher une origine iatrogène : par exemple traitement par une fluoroquinolone ou encore par un biphosphonate…

Quels sont les facteurs de risque de l’arthrose

 ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte