Les mots du conseil  Abonné

Publié le 19/01/2012

Une minorité de fumeur parvient à une abstinence permanente dès la première tentative. Cependant, même si l’objectif d’arrêt total n’est pas atteint, une tentative ne doit pas être considérée comme un échec mais comme une étape. Le discours du pharmacien sera différent selon qu’il s’adresse à un fumeur motivé, ayant exprimé son désir d’arrêter de fumer, ou à un fumeur non-demandeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte