Les antithrombotiques oraux Abonné

Publié le 07/02/2013

La pathologie thrombotique représente une très importante préoccupation, qui va d’ailleurs se développer encore davantage dans l’avenir du fait du vieillissement de la population, notamment en raison de l’augmentation de la fréquence des cardiopathies ischémiques, accidents vasculaires cérébraux, artériopathies oblitérantes des membres inférieurs et fibrillations auriculaires. Dans ce domaine, le rôle du pharmacien est désormais officialisé avec l’arrivée de l’accompagnement du patient sous AVK.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte