Prophylaxie et traitement de la malaria

Lentement, mais sûrement, le combat contre le paludisme progresse  Abonné

Publié le 24/06/2013
Endémique dans une centaine de pays, le paludisme serait, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, à l’origine de plus de 200 millions de cas chaque année dans le monde et 3,3 milliards de personnes seraient exposées à cette affection parasitaire. Si la tendance est à la diminution du nombre de cas, bien que les résistances aux antipaludiques ne cessent pas de se diffuser, il ne saurait être question de baisser la garde, y compris en ce qui concerne le voyageur.
En France, le paludisme tue encore dix personnes par an

En France, le paludisme tue encore dix personnes par an
Crédit photo : CDC

EN FRANCE métropolitaine, le paludisme est une maladie d’importation dont le nombre de cas estimés diminue régulièrement depuis 10 ans. Celui-ci s’élève actuellement à environ 3 500 par an, et une dizaine de décès. Il faut néanmoins remarquer que la proportion de cas graves a augmenté sur la même période, plus de 70 % affectant les migrants.

Le passage de Madagascar parmi les pays du groupe 3 fait que, dès lors, la totalité de l’Afrique subsaharienne est maintenant classée en zone de multirésistance à la chloroquine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte