Le spectre addictif  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 23/04/2018

Depuis le début des années 1990, de nombreux spécialistes ont souligné l’intérêt de s’intéresser tant aux comportements qu’aux produits addictifs. Reflétant mieux la dimension comportementale du processus morbide que le terme « dépendance », les termes d’« addiction » et d’« addictologie » sont venus consacrer la naissance d’une approche commune, psychopathologique, clinique, thérapeutique mais aussi sociologique et politique de l’ensemble des conduites amenant un sujet à s’aliéner à une pratique, quelles qu’en soient les conséquences.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte