Facteurs de risque du DT2  Abonné

Publié le 16/09/2013

Obésité, sédentarité, hémochromatose, endocrinopathies diverses, infection chronique par le VHC ou le VIH, carence en vitamine D, exposition à des agents toxiques (tabac, dioxine, arsenic, bisphénol A), etc. perturbent le fonctionnement des voies de signalisation de l’insuline et constituent autant de facteurs de risques d’insulinorésistance. Les facteurs génétiques commencent seulement à être déchiffrés mais ils jouent probablement un rôle important.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3029