Accidents cardiovasculaires et cancers  Abonné

Publié le 16/09/2013

Le DT2 expose à une importante augmentation du risque de décès (elle peut excéder 40 % dans certaines études), et supérieure chez la femme. Les décès par accident cardiovasculaire et par cancer (notamment cancers du pancréas, de l’endomètre, du sein, colorectal, vésical ; en revanche, la réduction du nombre de cancers de la prostate chez l’homme résulterait de l’hypoandrogénie induite par l’insulinorésistance) sont largement majoritaires (43 % et 25 % respectivement) chez le sujet diabétique, suivis par les décès de causes respiratoires, digestives, urogénitales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte