Excrétion lactée  Abonné

Par
Publié le 09/06/2016

L'excrétion des médicaments dans le lait ne constitue qu'une voie accessoire d'élimination pour la femme, mais peut néanmoins constituer un danger pour le nouveau-né. Lorsqu'il est nécessaire de prescrire des médicaments à la mère, le problème est de savoir s'il convient ou non d'interrompre l'allaitement, soit d'une manière transitoire, soit d'une manière définitive.

En général, le pourcentage de la dose ingérée passant dans le lait en 24 heures est inférieur à 1 %, sauf pour quelques produits comme l'iode 131 et le thio-uracile où il peut atteindre 5 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte