Dans quelles situations cliniques ?        Abonné

Par
Publié le 24/05/2018

Les antirétroviraux et les anti VHB sont utilisés pour diminuer le plus possible la charge virale (l’indication du traitement dépend essentiellement de l’activité de la maladie et de son évolutivité attestée par l’intensité de la fibrose hépatique), ainsi qu’en ce qui concerne l’infection par le VIH ; tandis que pour le VHC l’objectif thérapeutique est l’éradication totale et donc la guérison au sens plein du terme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte