Dans quelles situations cliniques  Abonné

Publié le 07/06/2012

Ces produits sont utilisés à différents moments de l’évolution de l’arthrose.

Ce qui est nouveau : les nouvelles recommandations de bon usage des AINS. Celles-ci préconisent une utilisation à la dose minimale efficace et pendant la durée la plus courte possible, de choisir la molécule en fonction des facteurs de risque individuels de chaque patient, ne pas pratiquer de substitution entre les produits sans prendre en considération les profils de sécurité respectifs de chaque médicament ainsi que des facteurs de risque spécifiques de chaque patient.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2928