Dans quelles situations cliniques ?  Abonné

Publié le 13/05/2013

Les antiacides sont utilisés contre les « brûlures d’estomac » et, concurremment avec les antisécrétoires, dans les manifestations douloureuses d’origine œso-gastro-duodénale qu’elle qu’en soit l’origine.

Anti-H2 et IPP sont très efficaces (les IPP plus que les anti-H2) dans les ulcères gastroduodénaux (en association avec les antibiotiques utilisés dans l’éradication d’Helicobacter pylori) ainsi que dans le reflux gastro-œsophagien et le syndrome de Zollinger-Ellisson.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte