Chez le médecin  Abonné

Publié le 05/03/2012

La difficulté de l’identification et de l’évaluation de la douleur chez l’enfant fait partie des obstacles à sa prise en charge.

Un point absolument essentiel est qu’une douleur sera d’autant mieux prise en charge qu’elle aura été bien évaluée initialement et que le traitement sera régulièrement réévalué.

L’utilisation d’outils d’évaluation de la douleur est nécessaire pour :

- Établir ou confirmer l’existence d’une douleur ;

- Apprécier son intensité ;

- Déterminer les moyens antalgiques nécessaires ;

- Évaluer l’efficacité du traitement institué ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte