Chez le médecin  Abonné

Publié le 31/03/2014

L’approche diagnostique est d’abord fondée sur les données de l’interrogatoire : depuis quand (céphalées récentes ou chroniques) ? Avez-vous déjà eu ce type de mal de tête ? Comment a débuté la dernière céphalée (en quelques secondes, minutes ou heures) ? Comment la douleur a-t-elle évolué depuis son installation (amélioration, aggravation, exacerbations avec répits) ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte