Pour une bonne administration des traitements

Ce qu’il faut rappeler à vos patients  Abonné

Publié le 18/07/2009
Si la mise en forme pharmaceutique est à la fois une science et un art, l’administration des médicaments n’en relève pas moins de pratiques en principe bien codifiées. De quoi alimenter des conseils argumentés au comptoir. En voici un petit florilège.

Voie orale : pas toujours si simple

Il n’est peut-être pas inutile de rappeler aux patients de ne jamais couper ni écraser les formulations (comprimés, gélules) à libération prolongée ni gastrorésistantes, ni qu’il est indispensable d’accompagner la prise d’un comprimé ou d’une gélule d’un verre d’eau, ce qui évite que ceux-ci n’adhèrent à l’œsophage ou à l’estomac, avec un risque d’ulcération, voire de perforation ! Le verre d’eau pris avant la gélule permet aussi une humidification préalable de l’œsophage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte