Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 09/05/2014

Grossesse et allaitement.

Par prudence, les AINS en collyre sont contre-indiqués chez la femme enceinte à partir du 6e mois, ainsi que lors de l’allaitement.

Les bêtabloquants sont déconseillés au cours de l’allaitement.

Les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique sont déconseillés chez la femme enceinte et allaitante.

Les prostaglandines sont déconseillées durant la grossesse, surtout pendant le 3e trimestre et contre-indiquées au cours de l’allaitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte