Mécanismes d’action  Abonné

Par
Publié le 09/05/2014

Les antihistaminiques H1 s’opposent à certaines manifestations allergiques.

Les bêtabloquants, les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique et les agonistes alpha2-adrénergiques diminuent (par des mécanismes différents) la sécrétion d’humeur aqueuse.

Les prostaglandinomimétiques réduisent la pression en augmentant l’efflux d’humeur aqueuse par voie uvéo-sclérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte