L'arsenal des médicaments conseil du pharmacien  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 31/01/2019

L'intervention du pharmacien se limite à la prise en charge des douleurs locales récentes, et d'intensité faible à modérée, sans complication. Le traitement antalgique et anti-inflammatoire n'est souvent que symptomatique. Utilisés par voie orale, les antalgiques ou analgésiques sont classés en trois paliers. Seuls ceux du palier 1 qui s’adressent aux douleurs légères à modérées relèvent du conseil officinal. Ils sont représentés essentiellement par trois molécules : le paracétamol, l’aspirine (acide acétylsalicylique) et les autres AINS (ibuprofène) seul ou avec caféine (Ipraféine).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte