D’après une enquête de l’USPO

Sept pharmaciens sur dix en difficulté  Abonné

Publié le 17/09/2013
Les syndicats d’officinaux ont rendez-vous mercredi 15 septembre avec les représentants du ministère de la Santé pour tenter de trouver une solution à la dégradation économique du réseau. À la veille de cette rencontre, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) dévoile les résultats de son enquête sur les attentes des confrères en la matière.

« C’EST UNE mobilisation exceptionnelle », lance l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Environ 3 800 confrères ont en effet répondu au questionnaire du syndicat adressé aux titulaires début août « afin de connaître les besoins du terrain et d’alimenter ainsi les futures négociations ». Plus précisément, l’USPO voulait tester ses revendications auprès des pharmaciens. Et au vu des résultats présentés hier, les attentes des officinaux sont « en phase avec nos propositions », analyse le président délégué, Gilles Bonnefond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte